Mes mystères

Zen : la science gardera-t-elle son calme ?

Je voulais terminer par un Z et par une question très ouverte. J’ai trouvé ! Ce chapitre mériterait (comme les autres en fait !) un livre à lui tout seul. Il esquisse seulement quelques pistes sur l’avenir (incertain) de la recherche.

Yéti : existe-t-il ?

C’est l’occasion de faire un peu de sciences humaines pour sonder les motivations des chercheurs de monstres et de comprendre

Voynich : que cachent le texte et les images étranges de ce manuscrit du xve siècle ?

Rien que pour avoir le plaisir de feuilleter (sur le web) cet étonnant manuscrit, le chapitre vaut le coup. Et puis c’est une histoire étonnante aussi.

Visages : comment le cerveau les reconnaît-il ?

Avec le cerveau, chaque fonction nous gratifie de grands mystères. J’ai choisi celui-là peut être moins attendu que la mémoire par exemple.

Vie : comment est-elle apparue sur Terre ?

Un passage obligé. Le chapitre aurait pu enfler mais je me suis restreint aux toutes premières molécules. Ce n’est déjà pas si mal !

Vide : de quoi est-il fait ?

Un livre sans réponse se devait d’avoir un chapitre sur « rien »…. Le vide, un peu comme les trous noirs, est une sorte de boule de cristal pour physiciens dans laquelle il peut espérer trouver des réponses à des questions fondamentales de l’infiniment petit à l’infiniment grand.

Vagues géantes : d’où viennent ces avaleuses de bateaux ?

Je n’en ai jamais croisé mais cela existe et doit être terrible. Savoir que leur origine est encore inconnue l’est tout autant.

Univers : quelle forme a-t-il ?

Voilà une question bizarre qui risque de faire des noeuds au cerveau du lecteur tant il faudra imaginer de drôles de formes d’espaces. Mais c’est fascinant de se dire que peut être notre Univers n’est pas plat.

Turbulence : comment les tourbillons se forment-ils dans le robinet ?

Il n’était pas facile de poser une question simple avec la turbulence car ce n’est pas une notion si commune. « Tourbillon » est trop restrictif mais quand même, une situation aussi banale qu’un écoulement dans un tuyau est encore mal comprise par la physique. Et ça il fallait le dire !

Trous noirs : sont-ils vraiment si gloutons ?

Avec la planète Mars, ces gros objets astrophysiques aiment se partager la Une des magazines scientifiques. Ce n’est pas volé car vraiment au-delà de la description habituelle de « gloutons », ces trous noirs plongent dans les fondamentaux des théories les plus profondes (relativité générale, mécanique quantique, cosmologie…). Et j’ai évité de parler des risques d’engloutissement de la Terre par l’un d’eux !

Théorie du Tout : pourra-t-on résumer toute la physique en une équation unique ?

J’ai écrit ce chapitre influencé par la polémique entre deux camps de physiciens qui se sont affrontés par livre, blogs et interviews interposés. Cela rend un peu plus digeste cette sacrée dose d’abstraction (et d’arrogance) à vouloir tout mettre dans une seule équation.

Supraconductivité : pourquoi l’électricité circule-t-elle sans résistance dans certains matériaux conducteurs ?

C’est l’une des plus longues saga de la physique, encore loin d’être terminée. Ce phénomène fait toujours fantasmer les ingénieurs et s’arracher les cheveux les physiciens. Un domaine mort ou qui va renaître ?

Stradivarius : quel est le secret de son inimitable sonorité ?

Si ça se trouve Stradivarius n’avait pas de secrets de fabrication… N’empêche que ses descendants sont à la peine pour faire aussi bien que lui.

Rougir : pourquoi rougit-on ?

Le genre de questions qu’un enfant pourrait poser et à laquelle les adultes-chercheurs ont toujours du mal à répondre. Une honte !

Rêves : à quoi servent-ils ?

Une illustration d’une double facette de la science : briseuse de rêves (!) en nous donnant des clés de compréhension ; porteuses de rêves (!) car sa quête pose de nouvelles questions très stimulantes pour l’esprit.