Actualité

Ma trombine dans le journal

La presse locale, Sud-Ouest et L’Echo du Centre, a rendu compte de ma première dédicace, photo à l’appui (et faute sur le nom aussi !).

Et dans l’Echo :

Une interview à France-info

A venir, le vendredi 3 septembre, un passage dans la chronique Info-sciences de Marie-Odile Monchicourt sur France-Info.

Il y sera question du mystère de l’orientation des oiseaux (mystère sur lequel je compte revenir bientôt).

L’émission sera podcastable à partir du lien suivant : http://www.france-info.com/rss/Info_sciences.xml

Première dédicace publique

Le journal local Sud-Ouest a rendu compte d’une très sympathique séance de dédicace dans le village de mes parents, Abjat sur Bandiat.

Quelques personnes avaient déjà lu le livre et ont pu faire part de leurs remarques très positives (même venant de lecteurs/lectrices non-scientifiques).

Vivement la prochaine rencontre !

Un mystère exclusif et de première main : comment l’eau bout ?

Le mathématicien Cédric Villani, qui vient de recevoir la médaille Fields, m’a surpris en me suggérant un mystère (je ne l’appelais pas pour ça, vous imaginez bien !). Vulgairement dit, cela se résume en « comment l’eau bout? ». Et en fait, ce serait pour dire que nous ignorons plein de choses sur les transitions de phase…Ce chercheur est spécialisé dans la théorie cinétique des gaz, les systèmes dynamiques, la thermodynamique… alors il sait de quoi il cause.

A creuser !

Merci Decitre !

La librairie en ligne Decitre a sélectionné Le point G existe-t-il et 59 autres énigmes de la science, dans sa catégorie vulgarisation.

Achetez !

Séance de dédicace

Samedi prochain, le 20août, je dédicacerai le Point G existe-t-il et 59 autres énigmes de la science, au café-restaurant L’Entente cordiale, à Abjat sur bandiat (Dordogne). Ce sera à partir de 17 heures.

Ce village du Périgord vert (près de Nontron, capitale régionale du couteau) est connu pour son église du 12ème siècle, ses nombreux chemins de randonnées, ses lavoirs et son « chemi d’oc », un parcours nature pour découvrir quelques dictons en occitan, ses nombreux étangs…

Venez nombreux !

Les spams viennent de Russie

Les statistiques révèlent des choses étonnantes.

Ainsi, j’ai découvert que les visiteurs de ce site viennent majoritairement de France. Mais que le second pays est…la Russie ! Soit les russes sont obsédés par le point G (ou les mystères de la science ?!?), soit ce terme signifie un truc très populaire chez eux, soit leurs robots explorateurs du web ne laissent rien au hasard… Je penche pour le troisième choix, vu les commentaires que je dois rejeter venant a priori de ce pays !

Plein de nouveaux mystères…dans la cuisine

Deux vedettes m’ont signalé d’intéressants mystères sur le même thème : la cuisine.

Le chimiste Hervé This m’a d’abord indiqué qu’à la fin de son livre, Les secrets de la casserole (Belin), un dernier chapitre listait une série de questions sans réponse autour de la cuisine comme pourquoi la gélatine ajoutée à du lait le fait tourner ? Ou le métal du récipient où l’on cuit les confitures est-il important ? Pourquoi le persil est utilisé dans les marinades courtes mais pas prolongées ? Comment un sabayon peut bouillir sans tourner grâce à un peu de farine ?… En fait, il y avait dans sa liste des faux mystères (chacun sait que l’on peut monter un aïoli sans jaune d’oeuf avec seulement de l’ail et de l’huile, mais la quesiton était posée…). En tous cas, l’auteur affirme avoir reçu des milliers de lettres pour répondre à ces questions. Et dans son prochain livre, recueil de ses derniers cours, il donnera quelques réponses à ces mystères.

Le sujet a également stimulé une autre vedette, du web scientifique cette fois, Enro (du deuxième labo et du c@fé des sciences notamment). Il me suggère cette énigme : pourquoi la cuisson au gaz diffère tant de la cuisson électrique… ?

Merci à tous les eux deux pour ces nouveaux mystères !

Nouveau mystère : le bâillement

Signalé par un spécialiste des carrés magiques, Christian Boyer, voici le mystère du bâillement. Un article récent du Monde du 29 juin est venu rappelé qu’il restait quelques questions non résolues sur ce petit geste anodin : pourquoi bâille-t-on ? Un des organisateurs, Olivier Walusinski, a crée un site web pour se tenir informé de l’actualité du sujet, www.baillement.com et a organisé en juin le premier colloque sur le sujet (yawning en anglais) pendant eux jours (!). Un livre sur les mystères du bâillement vient de sortir en anglais aussi, The Mystery of Yawning in Physiology and Disease.

Un mystère n’arrivant jamais seul, je signale qu’il reste des choses à découvrir sur les carrés magiques et que Christian Boyer a même lancé des défis rémunérés pour stimuler la recherche : deux ont déjà été résolus.

Continuez à signaler des mystères.

Merci !

Passage à la radio

L’émission scientifique de RFI, Micromega, m’a invité à causer du livre et sera diffusée dimanche 1er août à 11h10.

A signaler, un extrait de l’impressionnant et mystérieux chant des dunes et un passage d’une chanson amusante du groupe , La caravane passe

Un oubli dans…le vide

Le vide a beau être vide, je n’en ai pas moins oublié quelque chose !

Dans les expériences étonnantes autour du vide, j’aurais dû citer un projet stimulant : claquer le « vide » pour en faire sortir  des particules et leurs antiparticules. C’est le rêve d’un français, ayant fait une grande partie de sa carrière aux Etats-Unis, Gérard Mourou, avec notamment le projet ELI (extreme light infrastructure). L’énergie nécessaire à ce claquage est apportée par de puissants faisceaux laser.

C’est d’autant plus bête d’avoir oublié cet exemple que j’ai beaucoup écrit sur les laser intenses comme le Teramobile (ici et )…

G comme …Grosses Têtes (2bis)

En fait l’émission est passée hier !?!

Elle est téléchargeable ici

G comme …Grosses Tetes (2)

En fait l’émission est passée hier !?!

Elle est téléchargeable ici

G comme…Grosses Têtes

La célèbre émission de Philippe Bouvard, Les Grosses Têtes, m’a invité à parler du point G.

Diffusion ce vendredi 25 juin entre 16 heures et 18 heures (et téléchargeable par la suite)

La capacité de rebondir des animateurs est impressionnante. Quel que soit le sujet, ils ont des blagues à faire ! Des jeux de mots inattendus vous étonneront. Et en prime une énorme boulette de ma part !


Un nouveau mystère signalé

Enfin ! Un nouveau mystère est tombé dans ma boîte via le formulaire.


Il nous vient de Benjamin Bradu, qui tient un blog de science, la science pour tous et qui est aussi spécialiste de cryogénie (la science du froid).

Il s’agit du mystère de la superfluidité (qui a des traits communs avec la supraconductivité). Voici le résumé proposé par Benjamin :

« La superfluidité est un état de la matière unique ne présentant pas de viscosité. Aujourd’hui, seuls l’hélium-4 et l’hélium-3 ont été identifiés comme superfluides a très basse température (2.17 K pour 4He et 2 mK pour 3He). Ce phénomène quantique macroscopique (comme la supraconductivité) est encore mal compris et pas complètement expliqué par le physiciens (surtout que la raison pour 3He est différente de 4He car 3He est un Fermion et 4He un Boson). »


On peut trouver une preuve qu’il reste effectivement des choses à comprendre sur cette page du site du Cnrs : http://www2.cnrs.fr/presse/journal/1976.htm. Et un peu de pédagogie sur le blog de Benjamin ou dans Sébastien Balibar, La superfluidité, Université de Tous les Savoirs, vol.4, edité par Y.Michaud (Odile Jacob, Paris 2001)