Nouveau mystère

Nouveau mystère : l’anesthésie

Je n’ai pas pu lire tout l’article mais visiblement l’anesthésie reste mystérieuses : comment endormir le corps sans le tuer !

Une introduction dans New Scientist : www.newscientist.com/article/mg21228402.300-banishing-consciousness-the-mystery-of-anaesthesia.htm

Nouveau mystère : pourquoi l’algue Caulerpa Taxifolia disparaît

Tout est résumé dans le titre et cet article du Monde : http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/09/03/vie-et-mort-de-l-algue-tueuse-la-saga-de-caulerpa-taxifolia_1567353_3244.html

Visiblement on ignore pourquoi cette algue colonisatrice est en décroissance en Mediterrannée : problème génétique, contamination…

Nouveau mystère : les éclairs

Sur le site de physics world, un chercheur explique que le vieux phénomène naturel des éclairs est encore plein de mystères ! Comment les éclairs naissent ? Comment ils se propagent ? Quels objets frappent-ils au sol ? La recherche est donc toujours active sur le sujet !

Nouveau mystère : vin et Alzheimer

L’excellent magazine Sciences et Avenir raconte dans son numéro consacré au vin qu’il existe un mystère concernant le mécanisme qui lierait vin et Alzheimer (lien plutôt positif d’ailleurs…). C’est aussi la controverse quant à savoir si effectivement il y a un effet préventif ou non…

Un nouveau mystère signalé

Enfin ! Un nouveau mystère est tombé dans ma boîte via le formulaire.


Il nous vient de Benjamin Bradu, qui tient un blog de science, la science pour tous et qui est aussi spécialiste de cryogénie (la science du froid).

Il s’agit du mystère de la superfluidité (qui a des traits communs avec la supraconductivité). Voici le résumé proposé par Benjamin :

« La superfluidité est un état de la matière unique ne présentant pas de viscosité. Aujourd’hui, seuls l’hélium-4 et l’hélium-3 ont été identifiés comme superfluides a très basse température (2.17 K pour 4He et 2 mK pour 3He). Ce phénomène quantique macroscopique (comme la supraconductivité) est encore mal compris et pas complètement expliqué par le physiciens (surtout que la raison pour 3He est différente de 4He car 3He est un Fermion et 4He un Boson). »


On peut trouver une preuve qu’il reste effectivement des choses à comprendre sur cette page du site du Cnrs : http://www2.cnrs.fr/presse/journal/1976.htm. Et un peu de pédagogie sur le blog de Benjamin ou dans Sébastien Balibar, La superfluidité, Université de Tous les Savoirs, vol.4, edité par Y.Michaud (Odile Jacob, Paris 2001)

Un mystère qui a failli être dans le livre

Vous connaissez sûrement ces incroyables video montrant des explosions de Coca suite à l’introduction dans la bouteille de bonbons Mentos. A priori le mystère a été résolu par Tonya Coffey et ses étudiants en 2008. Après avoir contacté la chercheur, je me suis dit qu’effectivement c’était réglé. Mais paf, Edouard Kierlik et Jean-Michel Courty, dans leur excellent livre, La physique buissonnière, sous-entendent que des zones d’ombres subsistent (pourquoi seulement le Mentos ? Pourquoi pas avec de l’eau de Seltz ?) ! Un chimiste français aurait même des idées sur la question. Ce phénomène resterait donc mystérieux !

J’attends vos propositions d’autres mystères.