Oreille

Nouveau mystère : l’oreille

Dans le livre j’ai choisi de pointer le mystère de l’olfaction mais un autre sens reste mystérieux : l’audition (j’en ai évoqué une partie dans le chapitre sur l’oreille absolue).

Comme d’autres mystères du livre, c’est un sujet à tiroir (mon préféré dans cette catégorie est l’orientation des oiseaux) : on comprend un truc, puis pas la suivant, et ainsi de suite…. Ainsi on connaît des choses sur l’oreille (la structure de la cochlée par exemple). Mais dans le détail ? Un article récent de Physical Review Letters apporte quelques éléments de réponses mais en même temps pointe que tout n’est pas compris : http://physics.aps.org/synopsis-for/10.1103/PhysRevLett.105.048101

Ca me fait penser à un article très difficile (à écrire) que j’avais fait pour Sciences et Avenir en août 2001 qui évoquait un modèle de physicien de l’ESPCI et de l’institut Curie pour expliquer le fonctionnement subtil et performant des cellules ciliées au coeur des oreilles. Pas de chance, il n’est pas en ligne…

Les fanas du sujet peuvent me le demander (envoi par fax…).

Oreille absolue : d’où vient-elle ?

Derrière cette qualité possédée par certains musiciens se cache de bien belles questions de neuroscience et de génétique.